Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conseils et diagnostics à la sauvette : danger!

Bonjour à tous 😊,

 

Etant kiné et aussi monitrice de cours collectifs, j'ai très fréquemment des personnes qui viennent  me trouver pour me faire part de leurs douleurs et me demander mon avis.

En général, j'ai l'impression que ces personnes souhaitent avoir une réponse claire avec un diagnostic précis : cela est impossible.  

Si quelqu'un vous donne une réponse précise du style : "Ah, vous avez mal là, et bien ça doit être ça alors.  Vous devriez faire ça,...bla bla bla... ", c'est une preuve d'incompétence.  J'ai même envie de dire ceci : plus la réponse est facile et rapide, plus la personne qui vous la donne est incompétente, manque de maturité et d'expérience.

On n'aime pas entendre la fameuse parole : "Cela pourrait être plein de choses" et pourtant, souvent, c'est la seule réponse sage à donner.  Nous n'avons pas des yeux avec des rayons X, nous ne sommes pas des devins.  Quand on comprend un peu le fonctionnement du corps humain, on devient plus prudent, l'expérience rend plus prudent.  

 

Pour pouvoir faire un diagnostic plus précis (je rappelle que le diagnostic est à faire par un médecin et pas par un kiné, encore moins par une personne qui n'est pas du secteur médical), il est nécessaire de faire des tests, parfois des examens.  Il est surtout primordial de faire une anamnèse, cela ne se fait pas en 2 minutes à la fin d'un cours.  

"Dans le doute, abstiens-toi".  Il n'y a pas de réponse simple.  Donner un avis sans en avoir les compétences peut tracasser et faire passer une nuit blanche à la personne en face de vous à cause d'un "diagnostic" en carton.  

Le corps humain et son fonctionnement son plus complexes qu'on ne le pense.   Moins on en sait, plus on croit maîtriser.  Personnellement, plus j'en apprends sur celui-ci, plus je suis réservée dans mes réponses.  Il y a tellement d'influences, tellement de paramètres à prendre en compte (histoire de la personne, bilan postural, problème viscéral, état psychologique, alimentation, paramètres individuels, tonicité des tissus, est-on dans une adaptation, une compensation, y a-t-il un blocage articulaire, la zone de douleur correspond rarement à l'endroit de son origine,.......) que la sagesse doit prendre le dessus, même si cela est frustrant pour la personne qui souhaite une réponse.   Cela ne veut pas dire que je réponds avec un simple "je ne sais pas"en laissant la personne le bec dans  l'eau.  Ma formation de kinésithérapeute et l'expérience que j'ai pu acquérir en ces 14 années m'aident bien sûr à détecter la gravité de la situation et à orienter du mieux que mes compétences et connaissances médicales me le permettent.  

Une chose est sûre : beaucoup de douleurs se résorbent avec l'activité physique bien menée et oui, parfois les réponses sont simples.

Par contre, quand j'entends des personnes en panique parce qu'on  leur a fait peur en leur parlant de pathologies qu'elles n'ont pas, cela me met en colère...

Humilité et prudence sont de loin préférables à la précipitation et à la volonté de donner une réponse à tout prix pour tenter de prouver des compétences que l'on ne possède pas... 

Aux personnes qui viennent me trouver, cela ne veut pas dire que je ne veux plus que l'on me pose des questions mais je voulais juste que vous sachiez que je resterai, comme toujours, prudente et je vous orienterai si besoin vers les professionnels compétents dans le domaine adéquat (médecin sportif, podologue, ostéopathe,...).  N'en soyez pas frustrés 😉.

 

Prenez soin de Vous! 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Emmanuelle Gomez sur le portail Overblog

Commenter cet article