Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Périnée : les clefs qui changent tout et qu'on ne connait pas!

Bonjour à tous! 😊

Voici la 3e vidéo faite avec Séverine Jacinto (lien en bas de l'article).  

J'espère que les sujets que l'on aborde vont vous permettre d'aller encore un peu plus loin dans la compréhension du fonctionnement de votre corps.  J'espère que les notions que vous aurez comprises vont vous aider dans la pratique d'une activité physique saine, qui tient compte de la physiologie car on ne peut pas aller contre le fonctionnement physiologique et biomécanique du corps sans conséquences délétères, parfois désastreuses...

La composition surprenante du périnée 

Le périnée est souvent représenté comme le hamac musculaire qui soutient les viscères, plusieurs couches de tissus musculaires sont entrelacées pour assurer ce soutien. J'ai déjà écrit plusieurs articles sur le sujet que je vous invite à lire iciici ou encore ici.

Ce qu'on connait moins, c'est la proportion de fascias, de tissus conjonctifs qui composent le périnée et qui représentes 80% de son volume.

 

Il est dès lors facile de comprendre l'importance de ce tissu conjonctif qui, avec les fibres posturales (de type 1) assure le tonus de base du périnée.  

Pour comprendre l'importance de ce tonus de base,  qui est différent du tonus de charge, je vous invite à lire cet article-ci écrit il y a quelques semaines.

On peut compenser ponctuellement une diminution du tonus de base par une contraction volontaire du périnée quand on est en situation d'hyperpression de courte durée (port de charge, toux, ..).  La partie du périnée que l'on peut contracter par la volonté représente 20% des 20% des tissus musculaires qui composent le périnée. Ce sont les fibres de type 2 qui sont plus grosses en volume et qui sont capables de développer une bonne force (quand elles sont fonctionnelles).  Il est dès lors important de maîtriser cette contraction et de l'apprendre correctement chez un.e kiné spécialisé.e, mais ce ne sera pas une solution à long terme!  La seule manière de corriger une déficience de tonus au niveau du périnée est de prendre en compte l'ensemble des tissus qui le composent et aussi, comme expliqué dans les 2 vidéos précédentes, prendre en compte le périnée dans son interaction avec l'ensemble des autres structures du corps humain qui ont une influence sur son fonctionnement.  

Déficience du périnée : un problème de société civilisée

Encore une fois, la sédentarité, l'excès de confort, le manque de mouvements fonctionnels sur des amplitudes permettant un entretien correct des tissus, les positions assises fréquentes et prolongées, la position inadéquate aux toilettes, le port de chaussures inadaptées (oui oui, les hauts talons ont une influence sur la position du bassin ce qui perturbe la respiration et le fonctionnement du périnée!),...entraînent une déficience de la fonction du périnée que l'on n'observe pas dans des civilisations qui ont gardé l'instinct du mouvement juste... 

Trop peu de stimulations....ou trop!

A l'inverse, l'Homme occidental (et la femme bien sûr) conçoit souvent l'activité physique comme une bataille contre son corps où l'acharnement à le faire souffrir toujours plus ("No pain, no gain") devrait permettre à son propriétaire d'obtenir des résultats proportionnels aux moyens déployés en intensité et en fréquence.  

Associons à cela la volonté de perdre du poids (on a tous en tête cette formule "magique" : si on dépense plus de calories que ce qu'on en consomme, on perd du poids), on va alors se lancer dans une pratique intense et fréquente du jour au lendemain, diminuer ses apports alimentaires et guetter sur la balance la perte de poids tant espérée.

Sauf que... cela va à l'encontre du fonctionnement physiologique du corps humain qui a besoin de temps pour s'adapter.  Non seulement, l'organisme entre en rébellion mais les tissus se fragilisent faute d'apports adéquats en qualité et en quantité.   Le périnée subit également les conséquences de cette "attaque" et perd en tonus.

Les régimes hypocaloriques et les cures drastiques provoquent le même effet et on assiste à un ramollissement des tissus (alors que souvent, on souhaite tout l'inverse!).

Davis'law : la clef du succès!

Je vous invite à prendre le temps d'observer le schéma ci-dessous, même s'il est en anglais, il est facile à comprendre.

Les fibroblastes ont besoin d'être stimulés pour fabriquer du collagène en quantité adéquate, pour que les tissus aient un tonus approprié. 

Si les stimulations sont trop faibles (manque de mouvement), les tissus se fibrosent et collent littéralement entre eux, la mobilité et la force sont diminuées, les mouvements sont fastidieux et manquent de fluidité.

Si les stimulations sont trop fortes et trop fréquentes, on atteint un état inflammatoire dont il est difficile de se dépêtrer.  S'ensuit douleurs articulaires et lésions inflammatoires de toutes sortes (tendinites, capsulites, périostite,...).

L'équilibre entre la dégradation et la synthèse de collagène représente la zone "Status Quo".  Les tissus ne se fragilisent pas mais ne se renforcent pas non plus.  Les stimulations ne sont pas assez intenses ou assez fréquentes (par exemple 1X/semaine).

Il existe donc une zone d'entraînement optimal qui favorise l'augmentation de force, le juste renouvellement de collagène, une augmentation de la qualité et du tonus des tissus.

La progressivité, le timing des entraînements, la qualité et le timing des apports alimentaires sont primordiaux pour pratiquer une activité physique qui tient compte du fonctionnement du corps et ainsi obtenir des résultats réels et durables!

 

 

Les tissus conjonctifs (fascias) représentent grosso-modo 1/3 du poids corporel (de 18 à 23 kg).

80 % du périnée sont des tissus conjonctifs composés principalement d'une petite quantité de fibroblastes responsables de la fabrication de collagène, d'élastine et d'eau.

Les tissus du périnée répondent donc à cette même loi!  Lorsqu'on ne respecte pas ce fonctionnement physiologique, une rééducation périnéale de qualité avec mes chères collègues kinés spécialisées risque de ne pas porter ses fruits...

Le délai entre les entraînements pour un renforcement des tissus et non une fragilisation 

Nous pouvons observer sur le schéma ci-dessus qu'un délai de 48h est nécessaire pour laisser le temps au collagène de se synthétiser.  Faire des entraînements durs, sans laisser ce délai, fragilise les tissus et peut entraîner un phénomène inflammatoire comme expliqué plus haut.

Une autre clef : la fenêtre métabolique 

Une erreur que l'on observe souvent aussi et à nouveau due à cette notion mal interprétée qu'il faut dépenser plus que ce qu'on ingurgite, est de ne rien manger ou très peu après un effort. 

Dans l'heure qui suit un effort, la capacité à construire des protéines est augmentée et la recharge glucidique est optimale.  Il est dès lors important de fournir des aliments de qualité à ce moment-là pour donner les outils nécessaires à la (re)construction de tissus sains pour leur permettre de se renforcer et ainsi augmenter le métabolisme de base!

L'hydratation !

On insiste souvent sur l'importante de l'hydratation.  Oui, mais.. l'eau que l'on boit ne va pas toujours ou elle devrait.  Parfois elle traverse le corps sans hydrater les tissus.  Parfois elle stagne, surtout dans les jambes, c'est ce que l'on appelle la rétention d'eau.

Pour que l'eau hydrate des tissus, il faut du mouvement! A nouveau, pas n'importe quel mouvement et tous les mouvements d'auront pas le même effet.  

Les étirements également (sous forme dynamique de préférence) ainsi que les auto-massages (ou massages par thérapeutes habilités) aident également à l'hydratation des tissus par un effet éponge.  Pensez à une éponge que l'on presse et qui se regorge d'eau.  C'est le même phénomène qui se passe au niveau des tissus conjonctifs qui ont besoin d'être bien hydratés pour améliorer leur tonus et leurs propriétés visqueuses

Pour rappel : les fascias ont des propriétés visco-élastiques qui diminuent s'ils ne sont pas stimulés correctement, c'est alors le fonctionnement global de l'organisme qui est perturbé.

Pour le périnée, les mouvement qui vont favoriser l'hydratation des tissus et leur élasticité sont les mouvements rythmés (pas statiques) qui vont alterner écartement et rapprochement des ischions, comme

- le passage de l'hindu squat (accroupis en gardant les talons au sol, position naturelle chez l'enfant que nous perdons à cause de notre faux confort et à la position assise...) à la position debout

ou

- le passage de la position de l'enfant au 4 pattes ou à la planche sur les genoux. 

Conslusion

Vous aurez compris que l'intensité et la fréquence de l'activité physique est capitale. 

Les apports alimentaires sont primordiaux, tant au niveau de la qualité que de la quantité mais aussi par rapport au timing (fenêtre métabolique).

Enfin, l'hydratation des tissus ne se fait pas toute seule et il ne suffit pas de boire pour s'hydrater correctement.

Le plus important à retenir est qu'il est préférable de placer sa volonté et sa motivation pour comprendre comment le corps fonctionne afin pratiquer une activité physique saine, respectueuse et porteuse, plutôt que de s'acharner contre son corps en lui faisant subir ce qu'il ne peut gérer...

Fuyez les conseils faciles et les solutions miracles, prenez le temps de vous écouter.🙏

Voici le lien de la 3e vidéo qui complète les 2 premières tournées avec Séverine Jacinto. 😊

3e vidéo avec Séverine : Périnée: des conseils DINGUES dont on ne parle JAMAIS

 

Vous êtes intéressés par une pratique sportive respectueuse et consciente? Par des conseils et recettes en alimentation santé? Abonnez-vous à ce blog pour être informés de futurs articles!  

Suivez-moi sur Facebook : Emmanuelle Gomez - Kiné, Nutrithérapeute et Coach sportive

 

Sources illustration 

https://ipfs.io/ipfs/QmXoypizjW3WknFiJnKLwHCnL72vedxjQkDDP1mXWo6uco/wiki/Davis%27_law.html

https://www.researchgate.net/figure/Diagram-depicting-collagen-synthesis-and-degradation-after-acute-exercise-in-humans-The_fig1_231215789

http://slideplayer.fr/slide/9393543/

http://www.randoverte.com/hydratation-sportive-comment-boire-sport-et-hydratation.html

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Emmanuelle Gomez sur le portail Overblog

Commenter cet article